Ton enfant qui t’aime…

Mes mains sont petites; ne t’attends donc pas à la perfection quand je fais mon lit, quand je dessine ou que j’envoie un ballon. Mes jambes sont courtes; ralentis pour que je puisse te suivre.

 

Mes yeux n’ont pas vu le monde comme toi; laisse-moi l’explorer en toute sécurité, mais sans interdit inutile.

 

Il y aura toujours des choses à faire à la maison, mais moi je ne suis jeune que pour quelques années. Prends le temps de m’expliquer les choses, avec patience et bonne volonté. Mon monde intérieur est celui d’un enfant, laisse-moi le temps de grandir.

Je suis fragile, même si je ne le montre pas. Sois sensible à mes besoins, à ce que je ressens. Ne te moque pas de moi sans arrêt. Traite-moi comme tu aimerais être traité ou, mieux, comme tu aurais aimé être traité quand tu avais mon âge.

 

Je suis un cadeau de la nature; traite-moi s’il te plaît comme tel. Je suis responsable de mes actions, mais c’est toi qui me donne l’exemple et conviens avec moi de contrats et d’ententes – avec amour.

 

J’ai besoin de tes encouragements pour grandir. Mets la pédale douce pour les critiques. Souviens-toi : tu peux critiquer ce que je fais sans me critiquer, moi. Si tu me donnes des étiquettes, je vais avoir du mal à m’en défaire.

 

Donne-moi le droit de prendre des décisions moi-même. Autorise-moi à expérimenter l’échec, pour que j’apprenne de mes erreurs. De cette façon, je serai prêt à prendre plus tard les décisions que la vie me demandera de prendre.

S’il te plaît, cesse de me comparer. Je suis unique. Si tu as des attentes trop fortes pour moi, je ne me sentirai pas à la hauteur, et cela minera ma confiance en moi. Je sais que c’est difficile, mais ne me compare pas à ma sœur ou à mon frère, aux copains, à toi quand tu étais enfant.

 

Je n’ai pas peur que mon papa et ma maman partent tous les deux pour un week-end. Les enfants ont eux aussi besoin de vacances, sans leurs parents –  tout comme les parents ont besoin de vacances sans leurs enfants. En plus, c’est une façon de me montrer combien votre relation est forte et combien vous vous aimez.

 

Apprends-moi la relaxation, la méditation ou la prière. Montre-moi l’exemple en te recueillant toi-même. J’ai besoin moi aussi d’une dimension intérieure.

 

J’aime que tu me racontes des histoires, et qu’on parle ensuite. J’aime écouter des histoires avec toi. Ce temps que tu partages avec moi est du bonheur pour moi. J’en ai besoin.

 

Auteur inconnu